fr.3b-international.com
Information Sur La Santé, La Maladie Et Le Traitement.



Les usines dans les bureaux rendent les travailleurs plus heureux et plus productifs

Le personnel travaillant dans des bureaux conçus pour être légers et dépourvus de verdure est plus heureux et plus productif lorsque ces environnements sont enrichis en plantes, affirment les chercheurs qui ont mené la plus grande étude de terrain de ce type.
La nouvelle étude suggère qu'un lieu de travail écologique aide les employés de bureau à s'impliquer plus physiquement, mentalement et émotionnellement dans leur travail.

L’équipe internationale, de l’Université d’Exeter au Royaume-Uni, de l’Université de Groningen aux Pays-Bas et de l’Université du Queensland en Australie, écrit à propos des conclusions du Journal of Experimental Psychology: Applied.

Ce n'est pas la première étude à montrer les avantages de rendre les environnements plus écologiques. Par exemple, il est prouvé que le passage à des zones plus vertes améliore la santé mentale et que les espaces verts stimulent le bien-être des villes.

En outre, des études de laboratoire montrent que des environnements de travail plus écologiques rendent les gens plus productifs, mais c'est la première fois que des scientifiques réalisent une étude à long terme de cet effet dans des environnements de travail réels.

Ils ont comparé l'effet des bureaux «maigres» et «verts» sur la perception qu'ont les travailleurs de la qualité de l'air, de la concentration et de la satisfaction au travail, ainsi que sur des mesures objectives de la productivité. L'étude a duré plusieurs mois et s'est déroulée dans deux grands bureaux commerciaux aux Pays-Bas et au Royaume-Uni.

Les résultats ont montré que l’introduction de plantes dans les environnements de travail maigres a amélioré toutes les mesures, ce qui a augmenté la productivité de 15%.

Alex Haslam, co-auteur et professeur à l'École de psychologie de l'Université du Queensland, suggère qu'un lieu de travail écologique aide les employés de bureau à s'impliquer plus physiquement, mentalement et émotionnellement dans leur travail.

"Les employés des environnements de bureau précédemment maigres ont connu des niveaux de bonheur accrus, ce qui s'est traduit par un lieu de travail plus efficace", explique-t-il.

"Parfois, moins, c'est moins"

Les résultats remettent en cause certaines idées commerciales modernes selon lesquelles les bureaux Lean sont plus productifs et ont poussé de nombreuses entreprises à créer des espaces de bureaux clairsemés, déclare le professeur Haslam.

L'aménagement paysager fait du bureau un lieu de travail plus confortable, plus agréable et plus rentable, ajoute-t-il, suggérant également qu'un autre facteur est qu'il donne aux travailleurs le message que leur employeur se soucie d'eux.

Co-auteur Dr. Craig Knight, du département de psychologie à l'Université d'Exeter au Royaume-Uni, et également directeur d'une entreprise qui crée des espaces de travail qui augmentent la productivité, dit:

"Manipuler psychologiquement de vrais lieux de travail et de vrais emplois ajoute de la profondeur à notre compréhension de ce qui est juste et de ce qui ne va pas dans la conception et la gestion des espaces de travail existants. Nous développons maintenant un modèle pour un bureau véritablement intelligent."

Le gouvernement des États-Unis demande aux scientifiques de garder secrète le plan directeur de la grippe aviaire

Le gouvernement des États-Unis demande aux scientifiques de garder secrète le plan directeur de la grippe aviaire

Imaginez cela, notre pire cauchemar devient notre réalité: comme prévu, le virus mortel H5N1 de la grippe aviaire qui tue la plupart des personnes qu'il infecte a acquis la capacité de transmettre facilement des oiseaux aux humains et ensuite aux humains. Mais l'origine de l'épidémie n'est pas une souche naturellement évoluée, mais créée dans un laboratoire de recherche, avec toutes les meilleures intentions.

(Health)

Les nanoparticules qui transportent la dopamine au cerveau offrent un traitement potentiel contre la maladie de Parkinson

Les nanoparticules qui transportent la dopamine au cerveau offrent un traitement potentiel contre la maladie de Parkinson

Il n'y a actuellement aucun traitement curatif de la maladie de Parkinson - une maladie causée par la perte progressive des cellules cérébrales productrices de dopamine. Les études chez l'animal montrent que les symptômes peuvent être soulagés en injectant de la dopamine dans le cerveau, mais les chercheurs tentent toujours de faire passer les drogues dopaminergiques de la circulation sanguine dans le cerveau humain, qui est protégé par la barrière hémato-encéphalique.

(Health)