fr.3b-international.com
Information Sur La Santé, La Maladie Et Le Traitement.



De nombreux employeurs américains ne sont pas certains de l'impact des échanges d'assurances étatiques en 2014

Selon une enquête réalisée par Towers, 45% des employeurs américains vont repenser leur stratégie de soins de santé à long terme et un nombre important d’entre eux ne sont pas certains de la manière dont ils réagiront à l’impact imminent des bourses d’assurance étatiques. Watson, impliquant 368 entreprises de taille moyenne à grande.
Les auteurs ont indiqué que les entreprises prévoient des changements modérés dans leurs plans de soins de santé pour l'année prochaine. Les coûts des soins de santé pour les employeurs devraient augmenter de 5,9% en 2012, bien moins que la hausse de 7,6% enregistrée en 2011. Toutefois, 88% des entreprises prévoient de prendre des mesures pour maîtriser leurs coûts afin d'éviter l'impact de la réforme des soins de santé taxe d'accise
71% déclarent qu'ils continueront probablement à offrir une couverture de soins de santé à leur personnel actif jusqu'en 2014. Les autres ne savent pas s'ils continueront leurs activités ou en sortiront et donneront l'équivalent des augmentations salariales. 54% des entreprises prévoient cesser d'offrir des prestations de soins de santé aux retraités de tous âges.
Les employeurs disent que la réforme des soins de santé est le principal moteur de la modification des coûts et de la conception des soins de santé. 53% sont convaincus que la réforme des soins de santé sera mise en ?uvre à temps. Toutefois, 70% des répondants doutent que les bourses d’assurance-maladie en 2014-2015 constitueront une solution de rechange réalisable à la couverture santé parrainée par l’entreprise pour les employés actifs. 56% des entreprises pensent qu’elles seront redevables de la taxe d’accise d’ici à 2018. Plus de 75% pensent que les prestations de soins de santé continueront d’être une composante importante de la proposition de valeur globale de leurs employés après 2014.
Ron Fontanetta, chef de file en consultation en soins de santé chez Towers Watson, a déclaré:

«Étant donné l’incertitude actuelle concernant l’impact à court et à long terme de la réforme des soins de santé, la plupart des employeurs ne modifieront pas les plans de santé parrainés par les employeurs en 2012. Cependant, un petit groupe d’employeurs 2012 en utilisant des conceptions de plate-forme basées sur des comptes, en positionnant de manière agressive les incitations et en repensant les niveaux de subvention. "

Les employeurs planifient les actions suivantes d'ici 2014:
  • Augmenter l'offre de l'APHP (plans de santé basés sur les comptes). 17% prévoient d’ajouter cette conception de plan en 2013/2014, ce qui se traduit par 74% des entreprises offrant ABHP
  • 49% prévoient utiliser des avantages fondés sur la valeur
  • 58% prévoient d'accroître l'utilisation des réseaux préférés
  • 47% prévoient de réduire considérablement la valeur des prestations de soins de santé des employés actifs
  • 57% prévoient de réduire les cotisations de santé des employés pour les employés les moins bien payés

Un aperçu des coûts des soins de santé 2012

Le coût annuel moyen de couverture médicale et pharmaceutique par employé pour une couverture active sera de 11 204 $.
66% des entreprises augmenteront la part des cotisations des employés pour une couverture unique en 2012 et 73% les augmenteront pour les employés ayant des personnes à charge couvertes.

2012 par rapport à 2011 - Augmentation de la part des employés dans la contribution aux primes
  • Couverture unique
    Diminution - 1%
    Pas de changement - 32%
    Augmentation de 1 à 5 points de pourcentage - 46%
    Augmentation d'au moins 5 points de pourcentage - 20%
  • Couverture dépendante
    Diminution - 1%
    Pas de changement - 26%
    Augmentation de 1 à 5 points de pourcentage - 44%
    Augmentation d'au moins 5 points de pourcentage - 29%
Les auteurs s'attendent à ce que les coûts des entreprises évoluent bien après 2012. L'enquête indique que 23% des employeurs se demandent s'il convient de réduire considérablement leurs subventions pour les personnes à charge et les conjoints. 19% envisagent d'utiliser des suppléments et des dispenses de conjoint lorsqu'une autre couverture est disponible.

Randall Abbott, chef de file en consultation en soins de santé chez Towers Watson, a déclaré:
"Il ressort clairement de notre étude que les employeurs restent engagés à fournir des avantages sociaux aux employeurs dans un avenir prévisible. L'année 2012 sera finalement une année décisive - l'année où des employeurs prennent des mesures audacieuses et décisives. Que vous choisissiez de payer ou de jouer, les employeurs auront besoin d'une vision stratégique pour l'avenir. "

Ecrit par Christian Nordqvist

L'alimentation enrichie en noix ralentit la progression de la maladie d'Alzheimer chez la souris

L'alimentation enrichie en noix ralentit la progression de la maladie d'Alzheimer chez la souris

Des études antérieures ont lié les noix à un risque réduit de cancer du sein et à une amélioration de la qualité du sperme. Maintenant, une nouvelle étude affirme qu'un régime enrichi en noix pourrait aider à prévenir ou à ralentir la maladie d'Alzheimer. Les chercheurs pensent que la teneur élevée en antioxydants et en oméga-3 des noix de Grenoble pourrait avoir contribué à réduire la dégénérescence cérébrale chez les souris atteintes de la maladie d’Alzheimer.

(Health)

Les chutes sont plus fréquentes dans la maladie d'Alzheimer précoce

Les chutes sont plus fréquentes dans la maladie d'Alzheimer précoce

Selon une nouvelle étude américaine présentée lors d’une conférence à Paris le week-end, les chutes sont plus fréquentes chez les personnes présentant les premiers signes de la maladie d’Alzheimer. si la TEP de leurs cerveaux montrait des signes de plaques bêta-amyloïdes, une des caractéristiques de la maladie.

(Health)