fr.3b-international.com
Information Sur La Santé, La Maladie Et Le Traitement.



Taux d'erreur de 11,7% dans la prescription électronique

Les risques d'erreurs survenant dans les ordonnances envoyées par voie électronique ne sont pas moindres que dans ceux rédigés à la main, écrit un chercheur de l'Hôpital général du Massachusetts à Boston. Journal of American Medical Information Association. Ce sera une déception pour les experts en réforme de la santé et les décideurs politiques qui ont assuré que la prescription électronique aurait moins d'erreurs de médication et aurait permis au gouvernement d'économiser des milliards de dollars.
L'auteur Karen Nanji, M.D. a expliqué que la nouvelle technologie n'élimine pas en soi le risque d'erreur de médication.
En 2008, Nanji et son équipe ont évalué 3 850 ordonnances électroniques de trois chaînes de pharmacies en Floride, au Massachusetts et en Arizona sur une période de quatre semaines. Ils provenaient tous de systèmes de prescription informatisés ambulatoires dans les cabinets de médecins non hospitaliers. Les prescriptions ont été vérifiées pour les erreurs médicales par un panel clinique. Ils ont également déterminé si l'une des erreurs pouvait potentiellement nuire aux patients.
11,7% de toutes les prescriptions avaient une sorte d'erreur. Quatre pour cent d'entre eux avaient des erreurs qui pouvaient provoquer un événement indésirable grave ou significatif. Les chercheurs ont ajouté que ce n’est pas mieux que le taux d’erreur constaté dans les ordonnances manuscrites.
Les chercheurs ne savent pas si les erreurs ont été corrigées par le pharmacien ou si elles ont entraîné un événement indésirable.
Un système de prescription informatisé exige que des fonctionnalités complètes et des processus appropriés soient en place, sinon les erreurs de médication restent élevées, ont-ils ajouté.
17,3% de toutes les erreurs ont été trouvées dans les ordonnances électroniques pour les anti-infectieux. Les ordonnances électroniques pour les médicaments du système nerveux sont arrivées en deuxième position, puis les médicaments respiratoires. Le système nerveux, les médicaments cardiovasculaires et anti-infectieux présentaient le plus grand nombre d'erreurs liées à d'éventuels effets indésirables. Un exemple d'erreur comportant un potentiel d'événement indésirable était l'omission de dosage.
Dans la majorité des cas (60,7%), les erreurs étaient des omissions de dose de médicament, de durée et de fréquence.
Selon Surescripts, l’année dernière, environ 190 000 médecins aux États-Unis étaient en train de prescrire des médicaments en ligne - transmettant des prescriptions directement à un ordinateur de pharmacie. Les médecins qui prescrivent électroniquement (e-prescrire) ont reçu des centaines de millions de dollars du gouvernement fédéral en primes d'assurance-maladie.
La grande majorité de ces erreurs pourrait être éliminée si le logiciel était amélioré. Des fonctions de forçage pourraient être intégrées aux programmes, ce qui empêcherait le médecin de compléter la prescription sans entrer les informations requises.
Les auteurs avertissent que tout ajout à des programmes informatiques ne doit pas se faire au détriment de la rapidité et de l'efficacité - en termes simples, ils ne doivent pas ralentir les choses.
Les programmes avaient des taux d’erreur variant de 5,1% à 37,5%.
"Erreurs associées aux systèmes de prescription informatisés ambulatoires"
Karen C Nanji, Jeffrey M Rothschild, Claudia Salzberg, Carol A Keohane, Katherine Zigmont, Jim Devita, Tejal K Gandhi, Anuj K Dalal, David W. Bates, Eric G Poon
JAMIA doi: 10.1136 / amiajnl-2011-000205
Ecrit par Christian Nordqvist

Supplémentation en vitamine D - Attention, les chercheurs mettent en garde

Supplémentation en vitamine D - Attention, les chercheurs mettent en garde

Des taux sanguins très élevés de vitamine D ne confèrent aucun avantage supplémentaire, ont rapporté des chercheurs de Johns Hopkins dans l'American Journal of Medicine. En fait, quand ils ont combiné les résultats de leurs études actuelles et précédentes, ils ont constaté que l'augmentation des taux de vitamine D chez les "personnes en bonne santé" avec des niveaux déjà normaux peut être potentiellement nocive.

(Health)

La santé des femmes dans la quarantaine commence avec 6000 étapes

La santé des femmes dans la quarantaine commence avec 6000 étapes

Une activité physique habituelle qui se traduit par un mouvement de 6 000 pas ou plus par jour peut protéger la santé des femmes au cours de la quarantaine, que ce soit par des exercices formels ou simplement par des activités de la vie quotidienne. syndrome chez les femmes d'âge mûr.

(Health)